Après s’être brillamment distinguée lors des éliminatoires, dont le premier tour a commencé jeudi, la jeune algérienne Ines Ibbou participera, aujourd’hui dimanche, au premier tour du tournoi Roland Garros de tennis. La jeune tenniswoman a décroché, vendredi, son billet pour les internationaux de France, en dominant la Roumaine Patricia Bejenaru, en deux sets (6-3/6-2).

Elle n’a que 16 ans et pourtant elle promet d’écrire son nom en lettres d’or dans l’histoire sportive de l’Algérie. Elle, c’est Ines Ibbou, une jeune algérienne, joueuse professionnelle de tennis, qui semble déterminée à aller jusqu’au bout de ses rêves et se distinguer dans un tournoi aussi prestigieux que celui de Roland Garos.

Après sa victoire très méritée sur l’Italienne Ludmilla Samsonova et sur la Roumaine Patricia Bejenaru, lors du second tour des éliminatoires, Ines s’apprête à croiser le fer, aujourd’hui, avec la Japonaise Muramatsu Chihiro, pour le compte du premier tour du tournoi de Roland Garros, prévu à Paris (France) du 31 mai au 6 juin prochain. Notons que la Japonaise est classée 40e mondiale (ITF Juniors).

Le défi s’annonce de taille, mais Ines affirme être prête à y faire face. « Je suis très fière de mon parcours. Maintenant, il faut continuer car l’année est encore longue », a-t-elle affirmé dans une déclaration accordée à la radio Chaîne III. «Pour ce tournoi, je vais prendre les matchs les uns après les autres et tenter d’aller le plus loin possible», a-t-elle souligné avec détermination.

Nourhane S. 

Article précédentBourses d’études/ Londres et Paris pour les enfants des dirigeants, Soumaa et Kharrouba pour les zawalis
Article suivantVidéo/ Tahar Hadjar à l’étudiante portant une jupe jugée « trop courte »: « Je vous présente mes excuses »