blank

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a rendu ce samedi un hommage « particulier » aux services de sécurité qui ont mis fin à l’attaque terroriste perpétrée le 16 janvier dernier contre l’installation gazière de Tiguentourine à In Amenas dans le sud algérien. Il a également eu un mot pour les victimes algériennes et étrangères de cette attaque.

« Je veux, à cette occasion, rendre un hommage particulier aux officiers, soldats et membres des services de sécurité et ceux de la Protection civile, dont l’intervention a fait notre admiration et celle de l’opinion internationale », a déclaré le Président algérien. Plus d’un mois après l’attaque du complexe gazier de Tiguentourine, Abdelaziz Bouteflika revient sur l’intervention des forces de sécurité, qui avait, certes, suscité l’admiration chez l’Algérie et quelques pays, mais avait également été très controversée par le Japon, ou encore le Royaume-Uni, les premiers temps. Ces pays n’avaient pas apprécié les assauts militaires, et la gestion de crise par l’Algérie.  Au total 37 otages, dont un Algérien, avaient été tués lors de l’attaque de cette attaque survenue le 16 janvier dernier. Le Président algérien a toutefois tenu à honorer les forces de l’ordre qui ont réussi à mettre un terme à cet attentat de grande envergure, malgré les critiques internationales.

Hommage aux civils

Le Président Bouteflika a également eu un mot pour les nombreuses victimes de cette dramatique attaque terroriste. « Je m’incline également à la mémoire des travailleurs algériens et des étrangers qui ont perdu leur vie lors de ce lâche attentat et j’exprime notre admiration et notre gratitude à ceux d’entre eux qui, par leur sang-froid et leur attitude courageuse, ont permis la sauvegarde des installations et de l’outil de production », a ajouté le chef de l’Etat.

Ayant en tête le souvenir amer de ce drame, il a tenu à revenir sur ce danger perpétuel que représente la menace terroriste au Sud de l’Algérie. « Ce qui s’est passé dernièrement à In Amenas en est une illustration édifiante, qui a mis en lumière la cruauté des bandes terroristes, mais en même temps le savoir-faire de notre armée, de nos services de sécurité, qui ont su mettre fin à cette agression contre l’une des installations les plus importantes de notre pays », a déclaré Abdelaziz Bouteflika qui a promis que l’Algérie mettra toujours un point d’honneur à combattre le terrorisme qui a trouvé refuge dans la région du Sahel.

La rédaction avec APS

Article précédentCélébration de l’anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures au complexe de Tiguentourine à In Amenas
Article suivantMouhib Khatir, élu 9e meilleur maire du monde pour sa lutte contre la corruption en Algérie