Les commerçants de la ville de Tizi-Ouzou et de certaines agglomérations environnantes ont organisé, mardi, une grève qui a été largement suivie.

Selon des sources locales, l’action de protestation est justifiée par la décision de la direction du Commerce d’exercer plus de contrôle sur l’activité commerciale. Un geste que les grossistes considèrent comme «exagéré».

La DCP (Direction de la concurrence et des prix) a en effet verbalisé plusieurs commerçants de la wilaya pour différentes infractions au code du Commerce et aux lois régissant l’activité. Une action que les concernés n’ont pas appréciée.

En plus de la grève, les commerçants ont également improvisé une marche dans les rues de la ville.

E.W.