Tizi-Ouzou/Hamid Grine empêché de se recueillir sur la tombe de Djaout

0
Advertisement

Le ministre de la communication, Hamid Grine, a été empêché, par des villageois, de se recueillir sur la tombe du journaliste Tahar Djaout. Selon des sources locales, c’est au niveau du village Ighil M’hand, situé à proximité du village Oulkhou où est enterré le journaliste assassiné il y a 23 ans, que le cortège ministériel a été stoppé par les habitants.

La délégation a tenté de négocier durant une demi-heure. En vain. Hamid Grine et sa délégation ont décidé de rebrousser chemin. Ils se sont contentés d’assister à l’inauguration de la saison estivale qui a eu lieu sur la plage d’Azeffoune.

Selon un correspondant de presse local, les villageois ont arrêté le convoi officiel pour demander l’annulation d’une ZET (Zone d’extension touristique) qui concerne leur village. Ils ont également exprimé des revendications sociales liées notamment à l’approvisionnement en eau potable et au réseau routier.

Essaïd Wakli

Article précédentDocument. Accident tragique à Laghouat/La liste des blessés et des victimes décédées
Article suivantBAC 2016. Les trois scénarios de l’après triche/La réorganisation des examens après l’Aïd El-Fitr, le maintien ou une réorganisation partielle