Le racisme de certains Algériens ne concerne pas que les populations subsahariennes. Tout ce qui est étranger ne semble pas être le bienvenu chez nous. C’est du moins ce que suggère un panneau affiché à l’entrée du site archéologique de Tigzirt, dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Les responsables du site ont décidé que les tarifs appliqués aux Algériens ne peuvent les mêmes que ceux qui exigés aux étrangers. Si un Algérien ne doit verser que 80 DA –avec un tarif spécial de 40 DA pour les jeunes- un étranger doit, lui, payer au moins le double, à savoir 160 DA, pour visiter les ruines roumaines de l’antique Rusucurru.

L’affiche a été publiée par Belkacem Boukherouf, professeur à l’université de Tizi-Ouzou, sur son mur Facebook. «Plus raciste que les Algériens, tu meurs: aujourd’hui, en rentrant aux ruines romaines de Tigzirt, je tombe sur l’affichage des prix (voir la photo) où on exige le double aux « étrangers » pour accéder aux lieux. Comme s’ils allaient avoir une double vue du paysage. Délit de faciès. Et malgré ça, tu trouveras des Algériens qui te diront que les autres sont méchants. Ce n’est pas comme ça qu’on attirera des touristes», s’est-il indigné

Rania Aghiles