Le premier train roulant à une vitesse de 603 km/h, l’équivalent de 10 km/ minute ou 170 mètres /seconde, devra voir le jour en 2027 au Japon. Cette première mondiale prouve que la troisième puissance économique du monde continue à défier le temps pour aller continuellement de l’avant.

 Le lancement, en 2027, d’un train révolutionnaire et extrêmement rapide, reliant Tokyo à Nagoya  au Japon, suscite l’admiration du monde entier. Tenez-vous bien! Le train du futur roulera à une vitesse de 603 km/h, une vitesse jamais atteinte jusqu’ici. Hier mardi, la compagnie Central Japon Railways a lancé le premier test du prototype à sustentation électromagnétique.

Le porte-parole de la compagnie a souligné, lors du test expérimental réalisé sur une ligne spéciale de 42,8 kilomètres à Yamanashi (centre du Japon) où est développé ce prototype, que le train a maintenu l’allure de 603 km/h pendant 10,8 secondes et ce, lors de la traversée d’un tunnel. Cette vitesse qui équivaut à 10 km/minute ou 170 mètres/secondes est une première mondiale. Même si l’exploitation de ce train ne se fera pas de si tôt, puisque la première ligne ne devra voir le jour qu’en 2027, il n’en demeure pas moins que les Japonais demeurent les leaders incontestables dans ce domaine. Une fois lancé, le train du futur devrait circuler à 500 km/heure pour couvrir la distance de 286 kilomètres séparant Tokyo de Nagoya en 40 minutes.

 Face à cette invention impressionnante, il serait impossible de ne pas comparer entre ce pays, qui ne cesse de mettre tous les moyens nécessaires à la disposition de sa population pour progresser et arriver à l’heure au travail, et l’Algérie, où ses citoyens sont confrontés à d’insolubles problèmes de transport et où des embouteillages monstres obstruent les artères des villes.

 Nourhane S.

Article précédentLe personnel naviguant d’Air Algérie dément : « Nous n’avons jamais revendiqué l’arrêt de la distribution d’alcool à bord des vols »
Article suivantAéroport d’Annaba: Un pilote d’Air Algérie percuté par un bus de passagers sur le tarmac