Tunisie et l'Algérie

Algérie Tunisie: Les médias tunisiens ont révélé que le mouvement de franchissement terrestre entre la Tunisie et l’Algérie est partiellement revenu aujourd’hui, mercredi, au niveau du poste frontière du Hezwa depuis le gouvernorat de Tozeur.

Selon Radio « Jewel FM » Tunisie , citant une source de la frontière et des étrangers traversant la police, la première voiture a traversé aujourd’hui de Tunisie vers l’Algérie, un Tunisien résidant en Algérie, après que le bouclage a duré près de deux ans à cause de la pandémie Covid 19.

La même source a indiqué que le mouvement de transit dans les deux sens comprend, dans un premier temps, des résidents tunisiens ou algériens dans les deux pays, qui souhaitent regagner leurs lieux de résidence, pour inclure dans les semaines à venir le reste de ceux qui souhaitent traverser dans les deux sens.

Il a précisé que le passage est conditionné à la présentation du passeport pour la vaccination et d’une analyse du virus « Corona », à condition qu’elle ne dépasse pas 36 heures, précisant que des équipes sanitaires sont présentes au passage à cet effet.

La source a souligné que le retour partiel est une étape importante pour la réouverture définitive des frontières terrestres entre les deux pays.

Aujourd’hui, mercredi, la Tunisie a enregistré une ouverture partielle des passages Hazewa depuis Tozeur, et Malloula depuis Jendouba, uniquement vers d’autres.

Et les médias locaux ont fait circuler un télégramme au ministre de l’Intérieur adressé aux gouverneurs d’El-Tarif et d’El-Wadi, précisant que les deux postes frontières d’Umm Al-Taboul et d’Al-Talib Al-Arabi seront ouverts exclusivement au profit de résidents dans les deux pays.

La décision intervient conformément aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors de la dernière réunion ministérielle d’augmenter le nombre de vols entre les deux pays.

Il est à noter que la frontière entre l’Algérie et la Tunisie a été fermée le 16 mars 2020 en raison de la propagation de la pandémie de Corona.