Dans un message de voeux adressé lundi à Nicolas Sarkozy à l’occasion du 14-Juillet, le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a souhaité une concertation entre Tunis et Paris pour relancer l’Union pour la Méditerranée (UPM) dont le processus a été freiné, notamment depuis l’offensive israélienne dans la Bande de Gaza.

Pour le chef de l’Etat tunisien, le but d’une telle entreprise est d’assurer « une plus grande complémentarité et solidarité entre les peuples de la région et de contribuer à la consolidation de la sécurité, de la stabilité, de la paix et du développement dans l’espace méditerranéen et dans le monde« .

Au plan bilatéral, M. Ben Ali fait part de sa « profonde satisfaction de l’évolution positive et continue des relations d’amitié traditionnelle et de coopération fructueuse entre la Tunisie et la France« , premier partenaire économique de Tunis.

AP

Article précédentLe déficit fédéral américain franchit pour la première fois les 1.000 milliards de dollars
Article suivantUPM – Interview croisée Hidouci-Stora (vidéo)