chômeurs tunisiens

Tunisie : Lundi, des jeunes tunisiens au chômage ont menacé d’entrer sur le territoire algérien par la frontière entre les deux pays.

La radio tunisienne Jawhara FM a rapporté qu’un certain nombre de chômeurs ont organisé une manifestation dans la ville d’Ain Draham, frontalière de l’Algérie et appartenant à l’Etat de Beja.

La source a ajouté que les manifestants, titulaires de diplômes universitaires, ont décidé d’escalader et de se diriger à pied vers le territoire algérien.

Sarah Al-Aqrabi, la coordinatrice de la Coordination du mandat à Jendouba, Sarah Al-Aqrabi, a déclaré dans une déclaration à la radio Jawhara FM, que ce mouvement d’escalade « s’inscrit dans le contexte de l’impossibilité de mettre en œuvre le chapitre 38 ».

Al-Aqrabi a expliqué que cette escalade intervient « à la lumière de la politique continue de procrastination et de procrastination, et après les déclarations du président de la République, Qais Saeed, concernant son refus d’appliquer le chapitre 38 de la loi sans présenter d’alternative ».

La porte-parole a souligné que cette loi « a été publiée au journal officiel et que l’État est obligé de la mettre en œuvre ».