Un Algérien, présenté à tort comme un terroriste et expulsé de France, poursuit la chaine française TF1 en diffamation.

Ali Belhadad, un Algérien de 47 ans vivant depuis 20 ans en France, avait été expulsé en avril 2012 et renvoyé en Algérie. Comme le rapporte le site du quotidien français Le Figaro, son expulsion avait été décidée en « urgence absolue » par le ministère de l’Intérieur français, après qu’une note des renseignements lui ait prêté des relations avec des combattants d’Al-Qaïda en Afghanistan et au Pakistan.

Aujourd’hui, Ali Belhadad est revenu en France auprès de sa femme française et de ses deux filles. Mardi 2 septembre, il a raconté son histoire aux juges du tribunal correctionnel de Paris. Le tribunal devra juger si la plainte en diffamation d’Ali Belhadad est légitime. Le journal de 20h du 2 avril 2012 sur TF1 le présentait comme un terroriste condamné pour son rôle dans les attentats de Marrakech de 1994, ce qui est faux, précise Le Figaro.

Mais même si Mr. Belhadad obtient gain de cause, il estime que « le mal est fait ». Devant les juges, il a évoqué le « traumatisme » de son interpellation par la police française et les « deux années de séparation » avec sa famille qui, faute d’argent, n’a pas pu lui rendre visite en Algérie.