Deux personnes sont mortes ce matin dans un attentat kamikaze à Ouargla à 800 kilomètres au sud d’Alger. La cible était un siège du groupement de la gendarmerie algérienne.

C’est à 4h40 qu’une voiture piégée a explosé dans la rue faisant face au siège.

Le conducteur kamikaze est mort sur le coup ainsi qu’un militaire. Deux gendarmes ont été blessés.

L’attentat n’a pas encore été revendiqué.

Article précédentLes musulmans de France boycottent Coca-Cola
Article suivantMédecine : Ouverture de 22 centres anticancéreux