Nouveau drame sur les routes. Un bus fou a tué trois enfants et blessé gravement trois autres ce matin dans la ville de Koléa, à Tipaza. Les victimes, âgées entre 11 et 15 ans, attendaient un moyen de transport  au niveau de l’arrêt des bus afin de rejoindre leur établissement scolaire, lorsque l’accident est survenu.

Le dérapage du bus de transport de  voyageurs s’est produit proche d’El Oued, à Koléa, sur un tronçon du chemin de wilaya CW 69 reliant Koléa à Oued Alleug (Blida), a indiqué à l’APS Rabah Bendouha, chargé de la communication à la direction locale de la Protection civile.

buss
Bus impliqué dans la mort de 3 enfants

Le chargé de communication à la Gendarmerie nationale, le commandant  Boubekeur Meghzili, a affirmé que le conducteur du bus a été arrêté, signalant que l’accident, selon les premières constations sur place et les déclarations du chauffeur, serait dû à un dépassement dangereux effectué par ce dernier dans  un virage.

En fin de journée, les habitants de la ville sont sortis pour protester contre la dégradation des routes dans leur localité. Les habitants en colère ont obstrué le passage menant à leur cité avec des pierres et autres objets hétéroclites, brûlé le bus en cause dans l’accident mortel qui a fait trois victimes, des écoliers, pour revendiquer la réfection des routes de leur cité, ainsi que l’empêchement des camions et d’engins chargés de la réalisation d’un projet de 3.000 logements promotionnels, afin d’éviter ce genre d’accidents

Ce nouvel accident porte à 261 enfants tués en 2014 dans des accidents de circulation en Algérie. Ce qui pose avec acuité le problème de sécurité autour des établissements scolaires. Pis, cela pose également le problème de contrôle des bus privés.

 

Essaïd Wakli