Les jeûneurs répondent aux non-jeûneurs. Lundi soir, un ftour collectif sera organisé au carrefour Maâtoub Lounes à Tizi-Ouzou en réponse au déjeuner public organisé par des militants « non-jeûneurs » samedi dernier.

Depuis dimanche soir, un appel circule massivement sur Facebook pour inviter les citoyens algériens « fiers de leur foi musulmane » à se mobiliser pour répliquer aux centaines de personnes qui se sont réunies sur le même lieu afin de « violer la sacralité du mois de Ramadhan », accuse cet appel diffusé par plusieurs pages Facebook qui comptent toutes plusieurs milliers de fans.

« C’est maintenant au tour des jeûneurs de se manifester et d’organiser un petit regroupement pour rompre le jeûne en public le lundi 5 Août 2013 à Tizi-Ouzou », explique un appel diffusé en premier par la fameuse page Facebook « 1, 2, 3 viva l’Algérie » qui ne manque pas de demander aux habitants de toute la Kabylie de se mobiliser en masse. » Amazighs, Musulmans et fiers de l’être », soulignent encore  les auteurs de cet appel auxquels se sont joints d’autres acteurs algériens du premier réseau social au monde. Ainsi, une célèbre page animée par les fans de la JSK, le club de football le plus populaire en Kabylie, a adhéré à cette initiative et propose même aux participants de ramener du jus de fruit, de l’eau minérale et des boissons gazeuses afin de tenir ce rassemblement dans une ambiance conviviale. Enfin, des associations religieuses ont manifesté également leur soutien à l’image de l’ASSOCIATION EL IRCHAD OU EL ISLAH, l’une des plus puissantes associations religieuses en Algérie réputée pour sa proximité avec le parti islamiste le Mouvement pour la Société et la Paix (ex-Hamas). Seront-ils ainsi nombreux à rompre le jeûne au carrefour Maâtoub Lounes en réponse à l’initiative des « dé-jeûneurs » ? Il faudra attendre quelques heures pour le savoir…

Article précédentAlgérie : plus de 2000 morts sur les routes en 6 mois
Article suivantAlgérie : un parti islamiste dénonce le silence des autorités face à « l’acte infâme » des non-jeûneurs