Une enseignante et chercheuse algérienne vient d’être retenue pour figurer dans la 30e édition de l’ouvrage de références biographiques américain «Who’s who in the world». 

L'école nationale polytechnique d'Alger / DR

Naima Belhanèche, professeur du département de génie de l’environnement de l’Ecole nationale polytechnique d’Alger, première femme dans le monde arabe et deuxième chercheuse algérienne a été choisie par le «Who’s who in the world» en juillet dernier. Après sélection, sa biographie figurera dans la 30eme édition qui paraîtra le 20 novembre prochain.

«La distinction de Mme Naima Belhanèche constitue une reconnaissance pour les durs travaux dont cette Algérienne doit être fière », a indiqué la lettre signifiant la décision de faire figurer sa biographie dans l’ouvrage.

«Who’s who in the world» représente une large couverture des biographies des hommes et femmes les plus célèbres à travers le monde dans tous les domaines et secteurs d’intérêt. Il contient près de 1.1 million de portraits de personnalités remarquables.

Mme Belhanèche a fait part de son  » bonheur » dans une déclaration à l’APS, de recevoir une telle distinction qui honore, selon elle, toute l’université algérienne. Membre de l’université de 1989, elle est titulaire d’un ingéniorat en génie chimique option Transformation des matières plastiques, d’un doctorat en matériaux macromoléculaires et composites, d’un certificat sur l’éco-efficacité et la bonne gestion d’entreprise ainsi que d’une attestation de formation en diagnostic d’innovation en entreprise.

Lors de sa 29e édition, les publications « Who’s who in the world » avait également retenu la biographie d’un algérien, le professeur Mohamed Si Ameur, chercheur et enseignant au département de génie mécanique de l’université de Batna.

Myriama Mokdahi