D’anciens employés de la société mixte, créée entre Enafor et Wetherfor sont en grève de la faim depuis 17 jours devant le siège de la société nationale des forages, Enafor, a-t-on appris auprès des concernés.

«Cela fait 21 jours que nous avons entamé notre mouvement. Nous sommes également à notre 17eme jour de grève de la faim », a indiqué à Algérie-Focus, il y a de cela quelques minutes, Adel Djemaï, porte-parole du collectif des travailleurs.

Notre interlocuteur a expliqué que ce geste est une réponse à la direction de l’ENAFOR qui a recruté uniquement une partie du personnel après la dissolution de la société mixte. « Certains anciens collègues ont été repris, mais pas nous », a-t-il encore dit. Ce dernier dit ne rien demander de plus qu’un emploi. « Nous ne demandons rien d’autre qu’un emploi dans notre pays. Nous sommes tous des pères de familles, nous avons besoin de nourrir nos enfants », a-t-il encore ajouté. Six grévistes ont été évacués, ce matin, à l’hôpital de Hassi-Messaoud. La situation sanitaire des autres grévistes s’aggrave, selon des témoignages.

E. W.