Le sélectionneur de l’équipe nationale, Vahid Halilhodzic, n’a pas hésité à exprimer sa profonde colère à la suite des tristes évènements qui ont émaillé le match amical opposant l’Algérie à la Roumanie sur le terrain de football du stade de Genève.

Jets de fumigène puis de projectiles, interruption du match et envahissement du terrain après le coup de sifflet final, de nombreux supporters de la sélection nationale ont manqué de civisme lors de ce match amical important pour la préparation du Mondial Brésilien. Un comportement qui n’a pas manqué d’énerver et de décevoir Vahid Halilhodzic.  Dans ce contexte, le coach des Verts a exprimé vigoureusement son exaspération à la fin du match pendant le point de presse organisé au stade de Genève.  « A un certain moment, j’étais vraiment énervé surtout que l’arbitre a menacé d’arrêter le match. J’ai dû le supplier plusieurs fois pour qu’il continue le match. La réaction du public m’a vraiment déçu. On devait assister à un spectacle, normalement ! », a-t-il déploré ouvertement.

supporter dz suisse

Le sélectionneur national confie ainsi que le match amical de l’Algérie aurait pu être définitivement interrompu à cause du mauvais comportement de nos supporters. L’arbitre a failli prendre cette décision notamment lorsqu’il a été victime d’un jet d’une boite de yaourt ! Ceci dit, en dépit de ces incidents, Vahid Halilhodzic s’est concentré sur la performance de son équipe pour en tirer les enseignements nécessaires avant de s’envoler au Brésil et disputer la Coupe du Monde. Pour le coach Vahid, l’Algérie a livré mercredi soir à Genève  son meilleur match depuis ces derniers mois.  « Ce fut un très bon match, certainement l’un des meilleurs depuis mon arrivée à la tête de la sélection. L’équipe a montré qu’elle pouvait gagner devant de grandes sélections. On sort avec un bilan satisfaisant. On aurait pu marquer plus de buts si on s’était montrés plus efficaces devant », a expliqué enfin l’entraîneur d’origine bosniaque.