Vidéo. Anarchie dans la vente des moutons de l’Aïd/ Chassez le naturel, il revient au galop

0
Advertisement

Les pouvoirs publics ont, une nouvelle fois, échoué dans l’organisation de la vente des moutons de l’Aïd dans la capitale. Malgré l’annonce en grande pompe de points de vente précis à cet effet, l’anarchie, avec son lot de désagréments, a vite pris le dessus.

Le ministère de l’Agriculture avait, en effet, fixé, à la mi-juillet dernier, six points de vente pour la vente des moutons de l’Aïd dans la wilaya d’Alger: au niveau de la Safex (Pins maritimes), de l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (Onilev) à Aïn Benian, de l’Entreprise algérienne de génie rural (EAGR) à Bab Ezzouar, de l’Exploitation agricole collective no 5 à El Hamiz, de l’Entreprise régionale de génie rural Zaccar à Haouch Rouiba et de la société Latraco à Birtouta.

Seulement, il ne s’agit pas uniquement d’annoncer des décisions, mais il faut veiller à leur respect. Mais ça, c’est une autre histoire!

L.R.

Article précédentOpération « mains propres » de Tebboune/ Le parti de Benflis sceptique
Article suivantAllemagne/ Les expulsions d’Algériens en situation irrégulière se multiplient