blank

Ce jeudi, l’ex-ministre de l’Energie, Chakib Khelil, a poussé un véritable coup de gueule contre de nombreux journalistes des télévisions privées algériennes. A Bordj Bou Arreridj, lors d’une conférence qu’il devait animer, Chaki Khelil, l’un des acteurs le plus controversés des scandales de corruption qui ont ébranlé la compagnie Sonatrach, a violemment écarté de sa table les micros de plusieurs télévisions algériennes jugeant que leur emplacement était « irrespectueux ». « Respectez au moins les gens qui assistent à cette conférence », s’est-il écrié. Ces images témoignent de cette colère inédite car jamais Chakib Khelil n’a laissé transparaître la moindre tension lors de ses apparitions publiques alors qu’il est sujet à de fortes pressions depuis de longues semaines. 

Article précédentAkbou (Béjaïa)/ 10e rencontre Poétique Amazigh de la Soummam
Article suivantMeilleur joueur africain/ Mahrez parmi les trois finalistes