Fouzi Lekjaa

Maroc: Le président de la Fédération marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a fait un événement très excitant jeudi soir, à son arrivée à l’aéroport de la capitale camerounaise, Douala, en prévision d’assister aux activités de la finale de la Coupe d’Afrique des nations 2021.

Le Marocain Fouzi Lekjaa a refusé de faire une déclaration aux médias algériens, fortement présents à l’aéroport, pour couvrir l’arrivée des délégations des équipes participantes, avant de fuir les journalistes algériens.

Aujourd’hui, vendredi matin, le journaliste Hossam El Din Fadil, délégué de la chaîne « Al-Shorouk News » au Cameroun, a révélé de nouveaux détails très excitants dans l’affaire du refus de Lekja d’autoriser les médias algériens avant son évasion.

Hossam El-Din Faudel a déclaré dans son intervention à la chaîne « Al-Shorouk News » qu’il voulait se rapprocher de Fawzi Lekjaa, pour prendre des déclarations sur ce qu’il a dit concernant la victoire de l’équipe algérienne sur l’équipe marocaine en équipe première, qui a remporté le titre de la Coupe arabe, le mois dernier à Doha.

Le porte-parole a ajouté que le président de la Fédération marocaine de football avait échappé à lui et à ses compagnons des médias algériens, ajoutant que Lekjaa avait commencé à se plaindre d’eux en disant : « Pourquoi m’imaginez-vous ? »

Et le journaliste Hossam El Din Fadil a poursuivi qu’ils avaient suivi Lekjaa alors qu’il se dirigeait vers la salle d’honneur de l’aéroport de la capitale camerounaise, Douala, avant d’ordonner à la sécurité de les empêcher d’entrer et de le filmer également.

Fadil a déclaré que le président de l’Association marocaine de football s’était enfui de la presse algérienne lorsqu’il a vu le « microphone » de la chaîne « Al-Shorouk News », parce qu’il le savait, et s’est enfui en réalisant qu’on lui poserait des questions sur sa récente déclarations qui ont créé une grande polémique en Algérie .