Affirmer que la santé publique est malade dans notre pays reviendrait à enfoncer une porte ouverte. De l’état des infrastructures au déficit en équipements, tout s’écroule dans l’indifférence des pouvoirs publics. Cette vidéo, largement relayée sur les réseaux sociaux, illustre à merveille ce diagnostic. Elle met en scène un patient de l’hôpital de Dellys, dans la wilaya de Boumerdès, qui refuse d’être transporté dans un camion comme de la vulgaire pomme de terre.

L.R.

Article précédentContribution/ Mémoire-magnétoscope et cache-mémoire : caution binaire d’une traque aux images
Article suivantLe ministre de l’Habitat veut revoir les prix des logements/ Augmentation ou diminution ?