Fouzi Lekjaa

Maroc: Le président de l’Association royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa , s’est empressé de fuir dès son arrivée au Cameroun, car il a vu la presse algérienne.

Les traits du président de la Fédération marocaine de football ont changé, après que le journaliste d’Al-Hadaf TV l’a approché pour prendre une déclaration, alors que des signes de colère sont apparus sur Lekjaa lorsqu’il a connu la chaîne puis a prononcé des mots incompréhensibles pour se dépêcher de changer de place. .

Fawzi Lekjaa a déclaré récemment que l’ Algérie avait battu son pays en quarts de finale de la Coupe arabe, avec l’équipe première.

Lekjaa pense que l’équipe nationale algérienne a joué dans l’équipe première et qu’il ne manquait que la star de Manchester City Riyad Mahrez et Ismael Bennacer, au milieu du terrain milanais.

Les déclarations du président de la Royal Football Association au sujet de l’équipe nationale algérienne, ont suscité beaucoup de ridicule et de ridicule, en raison de sa prononciation incorrecte des noms des joueurs de l’équipe nationale.

Bien que Lekjaa ait semblé sûr de lui en énumérant les noms des joueurs de l’équipe nationale, dont la plupart ont participé à la Coupe arabe, a-t-il déclaré, il a commis des erreurs amusantes que les pionniers des sites de réseaux sociaux ont commises et a fait des photos et des publications sarcastiques.

Faouzi Lekjaa a répondu aux accusations d’un des médias algériens concernant le sabotage du stade de Blida, avant le match du Niger en éliminatoires de la Coupe du monde du Qatar 2020, en disant que c’était drôle et ne méritait pas de réponse.

Lekjaa a ajouté dans une interview avec le site Internet local Chouf Sport, qu’il n’avait visité l’Algérie qu’une seule fois dans sa vie il y a des années, et qu’il n’avait même pas rencontré l’électeur national « Ait Belmadi » comme il l’appelait pour affecter son moral, selon le médias algériens, a-t-il déclaré.