L’acquisition par l’Algérie des drones armés américains continuent d’occuper le devant de la scène médiatique et politique. Larry Kropp, un chercheur américain et ancien conseiller au Département de la Défense des Etats-Unis a confirmé que son pays ne vendra jamais le moindre drone armé à l’Algérie si les autorités américaines n’ont pas la garantie qu’elles vont contrôler elles-mêmes leur utilisation.

Dans une interview accordée à la chaîne d’information panarabe Al-Jazeera, ce spécialiste des questions militaires et ancien conseiller américain a fait savoir clairement que les Etats-Unis cherchent à offrir à l’Algérie des drones armés mais à la seule condition qu’ils puissent connaitre avec précisions comment ils seront utilisés. Les militaires américains veulent aussi, d’après cet ancien conseiller, diriger eux-mêmes les opérations durant lesquelles ces drones seront déployés.

https://www.youtube.com/watch?v=zPAJJhWbBGw&feature=share

Concernant le refus américain de vendre à l’Algérie des drones armés, Larry Kropp a indiqué que les autorités américaines avaient peur que l’utilisation de ces drones contre des cibles terroristes donnent lieu à des dérives sécuritaires et provoquent des conséquences désastreuses que les Etats-Unis ne semblent guère vouloir assumer.

Pour rappel, l’Algérie aurait dit « non » à l’installation d’une base aérienne secrète américaine de drones armés sur son territoire. Face à ce refus, la première puissance mondiale a réagi en refusant catégoriquement de concéder à l’Algérie des drones armés.

Article précédentAlger : une nouvelle technologie LED pour éclairer l’emblématique Maqam Echahid
Article suivantCes iraniennes qui se dévoilent sur les réseaux sociaux