Pour le troisième jour consécutif, près de 50 jeunes chômeurs continuent d’observer une grève de la faim à Hassi Messaoud.

Article précédentArrivée à Marrakech de l’équipe algérienne de football
Article suivantQu’est ce qui se passe à la SNTR et ses filiales ?