Vidéo. Nouvelle Constitution en Algérie/Pour des contre-pouvoirs puissants et indépendants

0
Advertisement

L’Algérie pourrait développer une culture de l’intégrité et de la démocratie, mais en se dotant des contre-pouvoirs puissants, car indépendants, qui empêcheront qu’un Président de la République ou un gouvernement d’abuser de leurs prérogatives. Malheureusement, avec cette nouvelle constitution dévoilée aux Algériens par Ahmed Ouyahia, et qui devra être prochainement adoptée,  le moins qu’on puisse dire est qu’on en est bien loin de ce rêve. Le chantier reste donc immense et cette nouvelle constitution  ne suffira pas car il faudra une rupture courageuse avec des comportements qui font la litière de tous les totalitarismes. Dans cette deuxième partie de l’émission, « Abdou Sans Tabou », préparée par Abdou Semmar et diffusée sur Beur TV, il est clairement expliqué l’urgence d’une réadaptation du rôle du conseil constitutionnel afin qu’il puisse être un véritable contre-pouvoir au Chef de l’Etat. L’instauration d’un conseil d’experts pour surveiller l’action du gouvernement est aussi une solution pour contrecarrer toute velléité d’autoritarisme. Décryptage :

Article précédentTransport ferroviaire/ La réservation sur Internet désormais possible
Article suivantCinéma/ Le film « Salafistes » crée la polémique