Rachid Nekkaz s’est rendu à Paris à la recherche de l’appartement chic du ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb, un bien immobilier de trois millions d’euros (55 milliards de centimes) en face de l’île de la Cité, au cœur de l’ancien Paris, l’un des quartiers les plus cotés de la capitale française.

La demeure du responsable algérien se trouve au 21 quai de Montebello, dans le très chic 5e arrondissement de Paris. L’immeuble dans lequel se trouve son appartement surplombe la grande cathédrale de Notre-Dame, un endroit où le mettre carré en moyenne coûte la bagatelle de 18 770 euro.

Malgré toutes les tentatives de décrédibilisation dont il fait objet, Rachid Nekkaz effectue un vrai travail d’investigation sur le terrain pour dévoiler au grand jour les dérives d’un régime qui a, aujourd’hui, totalement perdu la face.

M.M.

Article précédentMédias/ Rebrab annule ses contrats publicitaires avec Ennahar
Article suivantSanté animalière/ Batna se dote d’un hôpital vétérinaire