La candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un 4e mandat n’a pas laissé indifférents les médias égyptiens. La chaîne de télévion égyptienne privée ONTV a critiqué, lors d’une émission politique, ouvertement l’annonce de la candidature du Président Algérien à l’éléction présidentielle.

C’est au cours d’une émission satirique, « Essada Mouhtaramoun »,  que cette télévision égyptienne a tourné en dérision cette énième candidature d’un « homme âgé et malade ». L’animateur vedette s’en est pris ainsi à Bouteflika selon lequel « il n’a pas tiré les leçons de la chute des dictateurs arabes ». « Le maintien au pouvoir d’un président affaibli et âgé ne peut susciter que l’étouffement général qui risque de donner naissance à des protestations et une Révolution », croit savoir l’animateur égyptien.

https://www.youtube.com/watch?v=_laOYBsJa7s

« Que Dieu bénisse Bouteflika, veille et le préserve de la maladie. Mais l’homme est mourant et comment va-t-il faire pour diriger un pays comme l’Algérie ? », s’est encore interrogé le présentateur égyptien qui n’hésite pas également à comparer Bouteflika à Moubarak lequel a régné sur l’Egypte pendant plus de 30 ans. « Bouteflika emprunte la même voie que Moubarak en refusant de quitter la scène politique. Est-il entré en course avec Moubarak pour tenter de battre son record de longétivité au pouvoir ? », ironise en dernier lieu cet animateur tout en rappelant au Président Algérien qu’au final : « les peuples finissent toujours par déloger leurs dictateurs ».

Article précédentRevue de presse. Tout sur le programme des Verts au Mondial 2014
Article suivantRevue de presse. Présidentielle 2014 : La loi électorale ouvre la brèche à une candidature par substitution