L’Algérie est un pays d’inégalités. Les libertés jouent, ainsi, un rôle essentiel pour combattre la misère et l’oppression. Elles sont à la fois la fin ultime du développement et son principal moyen. Elles favorisent l’action des individus, et notamment des femmes, dont l’émancipation est un facteur décisif de changement. En 2016, force est, malheureusement, de constater que notre société ne prend pas conscience que la femme est une promesse de bonheur, de liberté et un être d’une cruciale intelligence qui doit jouer un rôle majeur dans la construction d’un pays. Notre Algérie va-t-elle se développer si elle ne soutient pas ces femmes algériennes qui luttent, espèrent et rêvent d’un monde meilleur ? C’est à cette question que s’est attaqué notre Rédacteur en Chef, Abdou Semmar, dans son émission hebdomadaire « Abdou Sans Tabou », diffusée chaque dimanche soir sur Beur TV.

 

Article précédentBMS/Averses, pluie et grêle sur l’ouest et le centre du pays à partir de lundi
Article suivantD’ici 2018/L’aéroport d’Alger va totalement changer de visage