Novo Nordisk Vise à Dominer le Marché Algérien des Stylos à Insuline

    0
    Novo Nordisk Vise à Dominer le Marché Algérien des Stylos à Insuline

    Alger, le 21 novembre 2023 – Novo Nordisk, le géant pharmaceutique danois, qui se spécialise dans la production d’insuline pour les patients diabétiques, a des projets ambitieux pour le marché algérien. La directrice générale de Novo Nordisk Algérie, Malika Derghal, a annoncé que l’entreprise prévoit de couvrir presque intégralement les besoins en stylos à insuline en Algérie d’ici 2024, grâce à ses deux usines de production.

    Une Production en Expansion

    L’usine de Tizi-Ouzou de Novo Nordisk Algérie fonctionne depuis plus de deux décennies, produisant annuellement 20 millions d’unités d’insuline sous forme sèche. De plus, l’usine de Boufarik, qui a commencé la production en début d’année, a une capacité de fabrication de 55 millions de stylos à insuline par an. Cette expansion significative de la capacité de production est cruciale pour l’Algérie, qui a mis fin à l’importation de stylos à insuline.

    Selon Malika Derghal, « Dès cette année 2023, nous nous sommes engagés à ce que 75% des produits Novo Nordisk soient d’origine locale, et nous aspirons à couvrir 99% du marché algérien en 2024 avec nos produits. »

    L’annonce de Novo Nordisk Algérie représente une avancée majeure dans la garantie de l’approvisionnement en insuline pour les diabétiques algériens, réduisant ainsi leur dépendance aux importations. La production locale de ces médicaments vitaux devrait également contribuer à la stabilisation des coûts et à l’amélioration de l’accessibilité pour les patients.

    Sanofi entre dans la Course

    Sanofi, un autre géant pharmaceutique, a également dévoilé ses projets pour le marché de l’insuline en Algérie. L’entreprise a annoncé un investissement de 100 millions d’euros destiné à soutenir le marché de l’insuline dans le pays.

    Sanofi envisage d’ajouter une ligne de production d’insuline à son unité de Sidi Abdellah (Alger). Cette nouvelle ligne devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année 2023, et permettra au groupe d’enregistrer un surplus de production qui sera destiné à l’exportation en Afrique.

    Ces développements représentent une lueur d’espoir pour les diabétiques algériens, qui dépendent de l’insuline pour maintenir leur santé. Avec la production locale de plus en plus importante, il est à espérer que l’accessibilité aux traitements s’améliorera, contribuant ainsi à améliorer la qualité de vie des patients diabétiques en Algérie.

    Article précédentLe Recteur de la Mosquée de Paris Suscite la Colère en Algérie : Des Appels à la Destitution S’intensifient
    Article suivantTaux de Change en Algérie : Divergence Entre le Marché Officiel et le Marché Parallèle