A l’occasion de la Fête de l’Indépendance.. Bruxelles accueille un forum sur les relations algéro-belges

0
relations algéro-belges
Advertisement

Belgique: L’Ambassade d’Algérie à Bruxelles a organisé un forum à l’occasion de la célébration par l’Algérie du 60e anniversaire de la restauration de la souveraineté nationale, où les relations historiques algéro-belges ont été au centre des discussions.

Le forum, qui avait pour slogan « Algérie-Belgique : une mémoire partagée », était co-organisé par l’Institut royal des relations internationales « Egmont » du ministère belge des Affaires étrangères.

Une centaine de personnalités et d’experts, parmi lesquels des responsables politiques, des universitaires, des historiens, ainsi que des représentants de la communauté nationale algérienne résidant en Belgique et au Luxembourg, ont participé à cet événement.

Au cours du forum, l’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Mohamed Hannache, et le directeur général de l’institut « gmont », Hugh Chentry, ont mis en avant les liens historiques entre les peuples algérien et belge, qui se sont renforcés pendant la guerre de libération nationale.

Ainsi que « l’heureuse synchronisation » entre le 60e anniversaire de l’indépendance et l’anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques algéro-belges.

Après cela, le message du ministre des moudjahidines et du peuple des droits, Aïd Rabiqa, adressé aux amis de la révolution algérienne et aux contributeurs du forum, a été lu.

Les travaux du forum se sont déroulés sous la forme de trois tables rondes successives consacrées, respectivement, à la mémoire commune entre les deux peuples, la dimension internationale de la révolution algérienne, et à un exposé sur les relations bilatérales algéro-belges, 60 ans après l’indépendance de l’Algérie.

Le forum s’est conclu par une cérémonie de remise de médailles et de récompenses par l’ambassadeur d’Algérie en Belgique, le directeur général des relations bilatérales du ministère belge des Affaires étrangères et le directeur général de l’Institut Egmont.

Des médailles et des prix ont été décernés aux membres des anciens réseaux de soutien au FLN en Belgique et aux sympathisants de la cause nationale, ainsi qu’aux membres des familles des anciens amis de l’Algérie qui ont honoré les posthumes.

Article précédentVidéo : Le moment de l’assassinat de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe
Article suivantLe président Tebboune reçoit un appel téléphonique de l’émir de l’État du Qatar