La Fédération algérienne de football (FAF) a dénoncé l’agression de trois journalistes algériens partis couvrir la coupe d’Afrique des nations au Cameroun. Les journalistes en question ont été violemment agressés avant d’être dépouillés de leurs effets. Il s’agit d’ « une agression lâche », a dénoncé la FAF.

« Les journalistes, Ismail Mohamed Amokrane du journal Compétition, Mahdi Dahhak du site internet Dzfoot, et Mohamed Issani de l’Agence de presse algérienne, ont été agressés dans la nuit du lundi 10 janvier à proximité de l’hôtel où ils séjournaient », indique le communiqué.

Et d’ajouter que ces journalistes ont été victimes de blessures légères et de vol d’objets personnels, dont un passeport et trois Smartphones, précise la FAF.

La fédération algérienne informe que le contacte a été noué avec   le directeur de la sécurité affecté à la mission algérienne, qui, à son tour, a contacté les responsables de la sécurité au niveau de la ville de Douala, pour ouvrir une enquête sur cet incident.