Radio Télévision Belgique revient sur le conflit du Sahara Occidental à l’occasion de l’anniversaire du départ du dernier soldat espagnol

0
Radio Télévision Belgique Sahara Occidental

En cette fin février, Radio Télévision Belgique a publié un reportage revenant sur l’histoire du conflit du Sahara Occidental. L’occasion pour la chaîne de souligner que cette région du monde est toujours en proie à des tensions internationales épineuses, notamment en raison de l’absence de résolution du conflit opposant le Maroc au Front Polisario.

Le reportage rappelle ainsi que le 27 février 1976, le dernier soldat espagnol quittait ce qui était alors appelé le Sahara espagnol. Cette décision a ouvert la voie à une occupation du territoire par les voisins du Sahara Occidental, notamment le Maroc qui s’est emparé des deux tiers du territoire, sans demander l’avis des Sahraouis.

Depuis, le Front Polisario, mouvement de libération nationale, est entré dans une lutte armée contre l’occupation du territoire par le Maroc. Si la Mauritanie s’est retirée en 1979 en reconnaissant la souveraineté du Front Polisario, le Maroc continue d’occuper 80% du territoire désertique, selon la télévision belge.

Le reportage souligne également que la situation reste non résolue, avec des pays reconnaissant la souveraineté du Front Polisario sur le Sahara Occidental, tandis que d’autres soutiennent la position marocaine, qui est le plan d’autonomie.

En pleine enquête européenne sur la corruption concernant le Maroc, le reportage de Radio Télévision Belgique met ainsi en lumière l’importance de comprendre les raisons qui ont poussé les autorités de Rabat à acheter des membres du Parlement européen. Une histoire complexe qui continue de peser sur la situation actuelle du Sahara Occidental.

Article précédentAir Algérie lance des offres promotionnelles sur les billets de vols intérieurs et étrangers
Article suivantLe Comité saoudien de l’Ifta émet une fatwa interdisant la construction de la « Maison Ibrahimi » aux Émirats arabes unis