Al-Jalawi: La direction de l’État du Koweït tient à notre communication continue avec nos homologues algériens

0
ministre d'État à la Promotion de l'intégrité de l'État du Koweït
Advertisement

La visite du conseiller Jamal Hazel Al-Jalawi, ministre de la Justice et ministre d’État à la Promotion de l’intégrité de l’État du Koweït, se poursuit en Algérie à l’invitation du ministre de la Justice, garde des sceaux, Abderrachid Tabi.

Selon le communiqué du ministère de la Justice, la délégation du ministère koweïtien, venue en visite officielle en Algérie, s’étendant du 17 au 21 juillet 2022, comprend plusieurs pneumatiques.

Al-Jalawi a déclaré dans une déclaration à l’agence de presse koweïtienne (KUNA), en marge des pourparlers bilatéraux qui l’ont réuni avec son homologue algérien, qu’il « portait un message de salutations des dirigeants koweïtiens aux frères en Algérie, les dont le but est d’élever le niveau de coopération entre les deux pays selon une vision politique et économique. »

Le ministre de la Justice et ministre d’État chargé de la promotion de l’intégrité de l’État du Koweït, Jamal Al-Jalawi, a affirmé que « les dirigeants de l’État du Koweït tiennent à une communication continue avec nos homologues en Algérie ».

Il a ajouté: « Nous travaillerons à intensifier les visites bilatérales à l’avenir, afin d’améliorer encore le niveau des relations bilatérales afin que l’Etat du Koweït ait une présence continue en Algérie ».

Il a expliqué que « la récente visite du président algérien Abdelmadjid Tebboune dans l’Etat du Koweït a été d’une grande importance pour l’élargissement de ces relations et le souci des dirigeants de l’Etat du Koweït d’être en contact permanent avec nos homologues algériens ».

Pour sa part, le ministre de la justice Abdul Rashid Tabbi, dans une déclaration similaire à l’agence de presse du Koweït (KUNA), a souhaité la bienvenue à son homologue koweïtien et a déclaré que sa présence en Algérie est une confirmation de la profondeur des relations historiques qui unissent les deux pays frères. .

Tabbi a ajouté que la visite de Jalawi sera l’occasion de le familiariser avec l’appareil judiciaire algérien, « notamment en ce qui concerne les organes chargés de la formation et de la modernisation des systèmes judiciaires ».

Il a déclaré qu' »il y aura de nombreuses occasions de s’informer sur l’expérience algérienne et de parler de la réalité et des perspectives des relations bilatérales entre l’Algérie et l’Etat du Koweït ».

Article précédentPremier ministre: les échanges de l’Algérie et de l’Italie ont dépassé les 4,3 milliards en 5 mois
Article suivantMario Draghi : l’Algérie est un « partenaire très important » pour l’Italie