Algérie: Coopération algéro-turcs dans le domaine de la santé

0
Entretiens algéro-turcs
Advertisement

jeudi, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid , s’est entretenu avec l’ambassadeur de Turquie en Algérie, Mahinur Ozdemir Koktas, sur les moyens de renforcer la coopération conjointe dans le domaine de la santé.

Cette visite intervient après la rencontre du ministre avec son homologue turc récemment à Genève, où les deux parties ont discuté des perspectives de coopération bilatérale dans le domaine de la santé et des moyens de la renforcer, selon un communiqué du ministère .

Benbouzid a salué le niveau des relations distinguées de fraternité et d’amitié et de coopération qui unissent les deux pays à tous les niveaux, notamment dans le secteur de la santé, exprimant son espoir de les développer et de les élargir en ouvrant de nouveaux horizons à la coopération entre les deux parties.

Le ministre de la Santé a souligné l’importance d’ouvrir de nouvelles voies de partenariat et d’investissement dans le domaine de la santé en Algérie, ajoute le communiqué.

L’ambassadrice de la République de Turquie « a exprimé sa gratitude pour l’accueil chaleureux qu’elle a reçu et a salué le niveau des relations solides entre les deux pays et peuples frères ».

L’ambassadeur de Turquie a passé en revue les « progrès remarquables » enregistrés par le secteur de la santé en Turquie, et a également suggéré d’autres domaines de coopération, que ce soit à travers les investissements turcs ou l’échange d’expériences en envoyant des missions médicales spécialisées dans les maladies incurables.

Les entretiens ont porté sur les moyens de concrétiser les projets de partenariat, notamment en ce qui concerne le domaine de la construction de pôles hospitaliers spécialisés modernes avec des spécifications modernes.

Les deux parties sont convenues de poursuivre le travail de coordination pour faire avancer les relations bilatérales et construire un partenariat au service des deux pays, en programmant un forum algéro-turc de haut niveau réunissant des hommes d’affaires et des professionnels de la santé au cours du dernier trimestre de cette année.

Article précédentHistorien français.. La France a utilisé du napalm pour brûler les Algériens
Article suivantLa FAF révèle la raison de l’absence de Riyad Mahrez des matches d’Ouganda et de Tanzanie