Le milieu de terrain de la Premier League Watford, l’Algérien Adlène Guedioura a affirmé dans une déclaration au quotidien Britannique ‘’The Daily Mail’’ que l’Algérie peut encore se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017.

Adlène Guedioura qui a déçu ses supporters depuis le début de cette CAN croit toujours aux chances de qualifications de la sélection nationale pour le prochain tour. Le milieu algérien a promis que ses co-équipiers vont se rattraper en corrigeant notamment les lacunes enregistrées lors des deux premières rencontres.  Pour le joueur de Watford, il est important de se ressaisir.

“Nous allons entamer le prochain match avec beaucoup d’optimisme même si les chances de se qualifier sont minimes », a-t-il encore précisé  en soulignant que tout est encire possible.  Guedioura a, par ailleurs, tenu à préciser « qu’il était impératif pour ses co-équipiers de se réveiller et adopter une autre stratégie dans le jeu, sinon il serait préférable d’abandonner la partie et rentrer chez soi immédiatement ».

« Nous voulons tous faire un bon match et arracher une victoire contre le Sénégal », ajoutera Adlene Guedioura. Ceci dit, l’international Algérien qui a souhaité se confier au Daily Mail a clairement souligné que la responsabilité de la contre-performance des Fennecs lors des deux premiers matchs de la CAN 2017 incombe uniquement aux joueurs.

Concernant la surprenante défaite face à la Tunisie, Guedioura a reconnu que « nous pouvions éviter » les deux buts tunisiens. Le premier but est intervenu suite à une déviation infortunée, le deuxième a suivi un dégagement catastrophique du défenseur Ghoulam lequel a fini par commettre une faute irréparable offrant ainsi à l’équipe tunisienne un penalty gratuit.

« Nous avions très bien entamé la première parti, plusieurs occasions s’étaient présentées pour nous pour marquer et remporter le match. Nous avions malheureusement quitté la rencontre sans aucun point », déplore l’international algérien. « Nous étions tous déçus », dira en dernier lieu Adlène Guedioura. L’équipe et ses millions de fans ne méritaient pas une telle déroute.  Mais selon lui rien n’est encore joué car sur les terrains de foot tout demeure possible.

Article précédentHollande après son retour à Paris : « Moi, je fais mon devoir »
Article suivantMohamed Laksaci : Une réglementation sur les risques de liquidité bancaire en cours de préparation