Compte tenu de la récurrence d’actes de dégradation et de pose d’obstacles en tout genre sur la voie ferrée, la Société Nationale des Transports Ferroviaires (SNTF) appelle les parents et autres acteurs de la société civile à sensibiliser leur entourage sur la préservation de ce moyen de locomotion et la lutte contre la délinquance.     

Pour illustrer l’ampleur du phénomène, la SNTF a publié plusieurs photos sur sa page Facebook, notamment celles prises récemment à Saïda et à Mascara, où des inconnus ont obstrué la voie ferrée avec des parpaings et du gros gravier, faisant courir aux trains le risque d’une catastrophe sanglante.

Toujours selon la même source, le train Alger – Oran est quotidiennement exposé à de tels actes de dégradation, ce qui entraîne une perturbation du trafic ferroviaire.

La SNTF a, cependant, fait savoir que des démarches judiciaires seront entreprises pour traduire les auteurs devant la justice.