Inondations au Pakistan : un « carnage climatique », selon le secrétaire général de l’ONU

0
Advertisement

Face à l’ampleur de la catastrophe provoquée par les inondations ayant fait 1 400 victimes depuis juin au Pakistan, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exprimé son effroi, avant d’évoquer un « carnage climatique ». 

En visite au Pakistan, dévasté par des inondations hors du commun, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré, samedi, n’avoir « jamais vu de carnage climatique de cette ampleur ».

« Je n’ai simplement pas de mots pour décrire ce que j’ai vu aujourd’hui », a-t-il déploré, ajoutant que « le Pakistan et d’autres pays en développement paient un prix horrible pour l’intransigeance des grands émetteurs [de gaz à effet de serre], qui continuent à miser sur les énergies fossiles ».

Le secrétaire général de l’ONU a, ensuite, lancé un appel à tous les États pour investir dans les énergies renouvelables, afin de mettre fin « à la guerre contre la nature », a-t-il dit.

Article précédentMort d’Elizabeth II : les funérailles auront lieu le 19 septembre,
Article suivantOlympiades de l’Alecso: la médaille d’or du Prix d’excellence décrochée par l’Algérie