Après les tracts d’avertissement, le passage à l’acte. Les avions de chasse israéliens ont commencé à bombarder la Bande de Gaza. Les frappes aériennes menées jeudi par Israël ont fait deux morts parmi les Gazaouis, ont rapporté des témoins palestiniens et des sources médicales. Le corps d’un adolescent palestinien de 14 ans a été retrouvé vendredi dans un tunnel utilisé pour la contrebande dans le sud de l’enclave, près de la frontière avec l’Egypte.
Un autre Palestinien avait été tué dans le dernier des quatre raids menés par l’aviation israélienne qui visait un tunnel reliant Gaza à l’Egypte, ont précisé des secouristes. Les attaques ont frappé les villes de Gaza, Khan Younès et Rafah. L’armée israélienne a précisé avoir mené ces opérations après le tir, dans la journée, d’une dizaine d’obus et d’une roquette sur l’Etat juif. Mais cette explication ne semble pas tenir la route si l’on tient compte de ce que rapportent certains médias israéliens. En effet, selon ces mêmes sources, l’armée de l’air israélienne s’apprête à mener une attaque sanglante sur les territoires palestiniens dirigés par le mouvement Hamas.

RAF

Article précédentElections locales/ Net recul des islamistes
Article suivantAlgérie : le gouvernement veut transformer les universités en entreprises