La valeur marchande des déchets en Algérie atteint 207 milliards de dinars en 2023

    0
    La valeur marchande des déchets en Algérie atteint 207 milliards de dinars en 2023

    L’Algérie, terre de contrastes et d’opportunités, révèle l’une de ses richesses les plus sous-estimées : la valeur marchande des déchets. Au fil des années, cette valeur n’a cessé de croître, atteignant des sommets inattendus. En 2023, selon les données du système informatique national de déchets, elle se chiffre à un impressionnant montant de 207 milliards de dinars. Cette ascension spectaculaire est le reflet de la transformation d’un problème environnemental en une opportunité économique majeure.

    La Montée en Puissance de la Valeur des Déchets

    Pour comprendre l’ampleur de cette évolution, il est nécessaire de remonter quelques années en arrière. En 2021, la valeur marchande des déchets en Algérie était estimée à 151 milliards de dinars, soit une hausse significative par rapport aux 92 milliards de dinars enregistrés en 2020. Cette tendance à la hausse a suscité un intérêt croissant pour le potentiel économique des déchets.

    Il est important de noter que, malgré cette augmentation, seuls 10% des 36 millions de tonnes de déchets collectés chaque année en Algérie sont recyclés. Cette statistique révèle un défi considérable en matière de gestion des déchets, mais elle met également en évidence le potentiel inexploité de cette ressource.

    Les Ambitions de l’Algérie pour le Recyclage

    Face à cette réalité, l’Algérie a défini des objectifs ambitieux pour l’avenir. Le pays vise à augmenter le taux de recyclage des déchets ménagers à 30% d’ici 2035, ainsi que celui des déchets spéciaux. Ces objectifs s’inscrivent dans une vision plus large visant à promouvoir la gestion durable des déchets et à réduire l’impact environnemental de leur accumulation.

    Lors de l’ouverture de la 7e édition du salon international de la récupération et de la valorisation des déchets « Revade » au palais des expositions à Alger, le ministre du commerce et de la promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a souligné l’importance économique des déchets pour l’Algérie. Il a également encouragé les acteurs du secteur à explorer de nouvelles opportunités dans ce domaine en pleine expansion.

    Les Opérateurs Économiques S’Engagent

    Le secteur de la gestion des déchets en Algérie suscite un intérêt croissant de la part des opérateurs économiques. Selon les données du centre national du registre du commerce (CNRC), pas moins de 19 321 opérateurs économiques sont actifs dans ce secteur. Parmi eux, 14 471 sont des personnes physiques, tandis que 4 850 sont des entreprises.

    Cette participation active témoigne de l’attrait croissant pour le potentiel économique des déchets en Algérie. Les opérateurs économiques reconnaissent de plus en plus que la gestion des déchets ne se limite pas à un problème environnemental, mais constitue également une opportunité commerciale viable.

    Vers Plus de Transparence : La Plateforme « Bourse des Déchets »

    Pour renforcer la gestion transparente des déchets, l’Agence Nationale des Déchets (AND) a annoncé une mise à jour majeure de la plateforme « bourse des déchets ». Cette plateforme joue un rôle crucial en facilitant les interactions entre les différentes parties prenantes du secteur des déchets.

    La nouvelle version de la plateforme vise à accroître la transparence en matière de récupération des déchets. Elle ouvrira la voie à une meilleure coordination entre les acteurs, favorisant ainsi la croissance du secteur de la gestion des déchets en Algérie.

    Les Déchets, Une Ressource Sous-Évaluée

    L’histoire de la valeur marchande des déchets en Algérie est une histoire de transformation. Ce qui était autrefois perçu comme un fardeau environnemental est en train de devenir une ressource économique précieuse. Les ambitions du pays en matière de recyclage et de gestion durable des déchets ouvrent la voie à de nouvelles opportunités pour les entrepreneurs et les investisseurs.

    L’Algérie se trouve à un tournant, où la prise de conscience de la valeur des déchets se transforme en actions concrètes pour en exploiter le potentiel. Dans les années à venir, les déchets pourraient jouer un rôle majeur dans la croissance économique du pays tout en contribuant à la protection de l’environnement. Une transformation qui témoigne du potentiel insoupçonné qui réside souvent sous nos yeux, attendant d’être découvert et valorisé.

    Article précédentLe Pétrole Grimpe en Flèche : Le Marché Attend avec Appréhension la Réunion Cruciale de l’OPEP+
    Article suivantFiscalités en Algérie : Nette amélioration du taux de recouvrement