Le chef d’Al-Qaïda dans le Maghreb parle de l’activité de l’organisation lors d’une interview avec une chaîne française officielle

0
Le chef d'Al-Qaïda Abou Oubaïda Youssef al-Annabi

Abu Ubaidah Yusuf al-Annabi, le chef de l’organisation Al-Qaïda dans les pays du Maghreb, a récemment accordé une interview à France 24 dans laquelle il a parlé de l’activité de l’organisation en Algérie.

Al-Annabi a admis que l’organisation faisait face à des pressions importantes en Algérie, avec de nombreux membres ayant été tués ou arrêtés récemment.

Face à cette difficulté, l’organisation aurait concentré ses opérations et activités vers le sud, en direction du Mali et du Burkina Faso. Al-Annabi a également envoyé un message de réconfort à la France et à l’Occident, affirmant que l’organisation ne dispose pas des équipements nécessaires pour mener des opérations en Occident ou sur le sol français.

Cette interview démontre l’efficacité des mesures algériennes dans la lutte contre le terrorisme, qui ont été saluées au niveau international. L’Algérie est devenue un pays leader dans ce domaine, avec des opérations antiterroristes à grande échelle visant à arrêter les terroristes présumés, à démanteler les cellules terroristes et à détruire les cachettes, les armes et autre équipement.

Dans un récent rapport, les États-Unis ont salué les efforts de l’Algérie pour empêcher les terroristes de mener des activités à l’intérieur de ses frontières. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présenté des propositions et de nouveaux mécanismes d’action pour lutter contre le terrorisme dans le continent africain, soulignant la nécessité de placer la question du terrorisme au premier rang des priorités des pays africains et de bénéficier de l’expérience de l’Algérie dans la prévention et la lutte contre le terrorisme.

L’interview du chef d’Al-Qaïda dans le Maghreb est une preuve supplémentaire de l’engagement de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme et de sa réussite dans cette lutte. Les mesures de sécurité prises par l’Algérie ont permis d’affaiblir les groupes terroristes actifs dans la région, mais il reste encore beaucoup à faire pour éradiquer définitivement ce fléau.

Article précédentLe chef du mouvement MAK Ferhat Mehenni condamné à la réclusion à perpétuité pour atteinte à la sécurité nationale
Article suivantMétéo en Algérie : Légère hausse des températures ce mardi.