Nomination d’un spécialiste algérien de l’Institut Pasteur comme conseiller auprès de l’Organisation mondiale de la santé

0
Organisation mondiale de la santé
Advertisement

Algerie: Mardi, l’Institut Pasteur Algérie a annoncé dans un communiqué la nomination du Dr Hachid Issam, responsable d’un des laboratoires du département de virologie de l’Institut, en tant que membre du Groupe consultatif technique de l’Organisation mondiale de la santé, au domaine de la biosécurité.

Le Dr Issam a été nommé, un an après que l’Organisation mondiale de la santé a lancé une annonce pour sélectionner des experts de différents pays, pour être membres du groupe consultatif susmentionné.

Le Groupe consultatif sur la biosécurité est chargé de fournir à l’Organisation mondiale de la santé des recommandations et des orientations sur les aspects scientifiques, techniques et stratégiques de la biosécurité.

L’Institut Pasteur d’Alger a relevé, en passant, que « la sûreté et la sécurité biologiques sont devenues l’une des priorités les plus importantes de l’administration actuelle de l’Institut, car elles ont été incluses dans le programme de travail comme un objectif de haute importance ».

Un Algérien nommé à la tête d’un prestigieux groupe de réflexion américain

Le 2 août 2022, l’ambassade des États-Unis en Algérie a félicité le professeur algérien Taha Marboub pour sa prise de fonction au poste de directeur adjoint du Sandra and Edward Mayer Cancer Center à New York.

Le Dr Taha Merboub est professeur de recherche en immunologie au Weill Cornell American College of Medicine et a été président de la Fondation algéro-américaine pour la culture, l’éducation, la science et la technologie.

Le Sandra and Edward Mayer Cancer Center est un centre de recherche affilié au Weill Cornell Medical College de New York qui « favorise la prévention et le traitement du cancer grâce à des découvertes scientifiques innovantes et des soins multidisciplinaires aux patients ».

Plus de 250 chercheurs en pathologie, bioinformatique, oncologie, radiologie et autres disciplines travaillent dans ce centre  .

Les chercheurs du centre collaborent avec des scientifiques de Weill Cornell et d’autres institutions pour soumettre leurs découvertes à des essais cliniques, avant de les appliquer à des traitements pour des patients dans des hôpitaux du monde entier.

Article précédentAlgérie: Des instructions pour réhabiliter le Barrage Vert et organiser la plus grande opération de reboisement
Article suivantOfficiellement: Enseignement de l’anglais dans les troisièmes année primaires uniquement