blank

L’Algérie s’est retirée de la 55e rencontre régionale des directeurs des Douanes de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) après avoir constaté l’annexion des territoires sahraouis par le Maroc dans une carte présentée durant ladite réunion.

« Dès la présentation des rapports des bureaux régionaux d’échange du renseignement pour l’exercice 2021, le directeur général des Douanes, Noureddine Khaldi, a fait une intervention officielle, par laquelle il a exprimé la protestation officielle et le rejet catégorique de la délégation algérienne du contenu de l’exposé présenté par le BRLR/Afrique du Nord, sis au Maroc, dans le cadre des travaux de la réunion, qui comportait une nouvelle fois des cartes illégales montrant l’annexion du territoire de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) au Maroc, en violation de la légalité internationale et des résolutions et recommandations pertinentes de l’ONU », a rapporté l’APS, citant un communiqué de la direction générale des Douanes.

Le patron des douanes algériennes  » a catégoriquement rejeté la manipulation honteuse à laquelle recourt le Maroc pour porter atteinte de manière flagrante à la légalité internationale dans un forum international qui vise à renforcer les cadres de la coopération entre les administrations douanières », ajoute le communiqué.

Ces tentatives interviennent « malgré le fait que le rapport annuel 2020-2021 de la même organisation internationale met en évidence dans son contenu les cartes légales internationalement reconnues, qui montrent clairement les frontières internationales séparant entre le territoire de la RASD et le Maroc. Ces mêmes cartes légitimes sont également disponibles sur le site officiel de l’OMD », conclut l’administration des Douanes dans son communiqué.

AF/ APS

Article précédentM’sila / les autorités usent d’un ton menaçant en s’adressant aux exploitants de puits non sécurisés
Article suivantImportation de véhicules neufs / ce qu’il faut retenir des propos du ministre de l’Industrie (vidéo)