Poutine soutient l’adhésion de l’Algérie au groupe BRICS lors du Forum de Valdaï

    0
    Poutine soutient l'adhésion de l'Algérie au groupe BRICS lors du Forum de Valdaï

    Valdaï, Russie – Le président russe, Vladimir Poutine, a exprimé son appui à l’adhésion de l’Algérie au groupe « BRICS » lors de son discours au Forum international de Valdaï, qui s’est tenu à Sotchi, en Russie. Il a souligné l’importance de cette démarche et a appelé à un processus en douceur en collaboration avec les membres actuels du BRICS.

    L’amitié entre la Russie et l’Algérie : une base solide

    Le président Poutine a rappelé les liens historiques d’amitié entre la Russie et l’Algérie, la qualifiant d’ « ami traditionnel dans le monde arabe et en Afrique du Nord ». Cette solide base d’amitié constitue la première pierre de l’adhésion de l’Algérie au BRICS.

    Poutine a noté que l’Algérie était un partenaire de confiance de la Russie depuis de nombreuses années, et cette amitié a été renforcée par des partenariats économiques et politiques mutuellement bénéfiques.

    L’adhésion de l’Algérie au BRICS : un potentiel prometteur

    Dans son discours, le président Poutine a souligné que l’adhésion de l’Algérie au BRICS serait bénéfique pour l’organisation. Il a déclaré : « Nous sommes convaincus que l’adhésion de l’Algérie au BRICS serait favorable à l’organisation. » Cette affirmation souligne le potentiel prometteur de cette adhésion.

    Poutine a également insisté sur la nécessité de travailler de concert avec le leadership algérien et les membres actuels du BRICS pour garantir une intégration en douceur de l’Algérie au sein du groupe.

    L’élargissement du BRICS : un tournant significatif

    La décision prise lors du dernier sommet du BRICS à Johannesburg d’accepter six nouveaux pays, dont l’Algérie, en tant que membres à part entière à partir du 1er janvier prochain, marque un tournant significatif. Ces nouveaux membres, parmi lesquels figurent l’Argentine, l’Éthiopie, l’Iran, l’Arabie saoudite, l’Égypte et les Émirats arabes unis, élargiront la portée et l’influence du BRICS à l’échelle mondiale.

    Les dirigeants du BRICS ont convenu que l’élargissement du groupe renforcerait sa capacité à relever des défis mondiaux tels que la sécurité, le commerce international et la coopération économique.

    Le rôle potentiel de l’Algérie dans le BRICS

    L’adhésion potentielle de l’Algérie au BRICS suscite un grand intérêt en raison de son impact sur la géopolitique et l’économie mondiales. En tant que pays d’Afrique du Nord et du monde arabe, l’Algérie apporterait une dimension unique à ce partenariat stratégique.

    Le président Poutine a souligné que des discussions devraient se poursuivre avec tous les membres du BRICS et l’Algérie pour favoriser une intégration réussie. Il a ajouté que cette évolution restait à suivre de près, car elle pourrait avoir des répercussions significatives sur la scène internationale et ouvrir de nouvelles perspectives pour le BRICS.

    L’adhésion de l’Algérie au BRICS offre la possibilité de renforcer la coopération Sud-Sud et de contribuer à la stabilité et au développement dans la région et au-delà. Le président Poutine a conclu en soulignant que cette nouvelle étape témoignait de l’engagement du BRICS en faveur d’un monde multipolaire et équilibré.

    Article précédentSortie imminente de la première Fiat « Made in Algérie » : 70 000 véhicules attendus d’ici la fin de l’année
    Article suivantRiyad Mahrez : Préparation Intensive pour la CAN 2023