L’Algérie Condame l’Attaque Contre l’Armée Nigérienne et Appelle à une Action Internationale

0
L'Algérie Condame l'Attaque Contre l'Armée Nigérienne et Appelle à une Action Internationale

L’Algérie exprime sa condamnation ferme de l’attaque récente contre l’armée nigérienne à Tabatol, et appelle à la solidarité internationale pour lutter contre le terrorisme en Afrique.

Condoléances et soutien à la République du Niger

L’attaque terroriste qui a visé une unité de l’armée nigérienne à Tabatol a provoqué la mort et la blessure d’environ dix personnes. Le ministère des Affaires étrangères algérien exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un rétablissement rapide aux blessés.

L’Algérie tient à réaffirmer sa solidarité inconditionnelle envers la République du Niger et le peuple nigérien en cette période difficile. La stabilité de nos voisins est essentielle pour la région et la sécurité de l’ensemble de l’Afrique.

Un appel à l’action internationale

L’Algérie, en tant qu’acteur majeur dans la région, insiste sur l’importance de préserver la paix et la stabilité en Afrique. L’attaque à Tabatol souligne la nécessité pour la communauté internationale de renforcer la coopération et la coordination tant au niveau régional qu’international dans la lutte contre le terrorisme, un fléau qui entrave le développement et la paix sur le continent africain.

Le terrorisme ne connaît pas de frontières, et la réponse à cette menace doit être globale et unifiée. L’Algérie appelle à un engagement accru de la part de tous les acteurs internationaux pour lutter contre le terrorisme en Afrique.

La situation au Niger

Le ministère de la Défense nigérien a annoncé la triste nouvelle de la mort de 29 soldats dans l’ouest du pays lors de l’attaque djihadiste. Cette attaque, menée par plus de 100 terroristes utilisant des engins explosifs improvisés et des véhicules piégés, a profondément secoué le Niger.

En signe de deuil et de respect envers les victimes, les autorités à Niamey ont décrété un deuil de trois jours.

Il est important de noter que le Niger avait précédemment accusé la France de planifier une attaque militaire contre le pays, un sujet qui nécessite une clarification et un dialogue approfondi entre les deux nations.

L’initiative de médiation algérienne

En outre, le ministère des Affaires étrangères du Niger a informé l’Algérie de son acceptation de l’initiative de médiation algérienne visant à trouver une solution politique à la crise en cours. Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à Alger, Ahmed Attaf, se rendra à Niamey pour engager des discussions préparatoires avec les parties concernées.

L’initiative algérienne comprend six axes, dont le renforcement du principe de la non-légitimité des changements constitutionnels et la fixation d’une période de six mois pour élaborer et réaliser une solution politique garantissant le retour à l’ordre constitutionnel et démocratique.

De plus, l’initiative algérienne repose sur la fourniture de garanties adéquates à toutes les parties pour assurer la durabilité de la solution politique, ainsi que sur la formulation d’arrangements politiques impliquant et obtenant l’approbation de toutes les parties au Niger, sans exclure aucune partie, quelle qu’elle soit.

La médiation algérienne offre un espoir de résolution pacifique de la crise au Niger, et l’Algérie reste déterminée à jouer un rôle actif dans la recherche de solutions pour le bien-être de la région.

Article précédentRiyad Mahrez : Préparation Intensive pour la CAN 2023
Article suivantVahid Halilhodzic : Un Possible Retour en Algérie !!!