Un film algérien en lice pour des prix au Festival international du film d’Amman

0
Festival international du film d'Amman
Advertisement

Le comité d’organisation du Festival international du film d’Amman en Jordanie a placé le long métrage « Soula » du réalisateur algérien Salah Issaad parmi les films en lice pour les prix de la troisième session.

« Soula » est sur la liste des films nominés pour le Black Iris Award du festival, avec une sélection de longs métrages arabes.

Le film du réalisateur algérien Salah Issaad est en compétition avec « Qadha » (Tunisie), « Costa Brava » (Liban), « Filles d’Abd al-Rahman » (Jordanie), « Kalchi Mako » (Irak), « Souad » (Egypte) et  » La femme du fossoyeur ». (Somalie).

Et « Soula » est une jeune femme qui est expulsée de sa maison familiale avec sa petite fille dans la rue, pour être soumise à des violences physiques et verbales lors d’un voyage pour trouver un abri pour elle et sa fille.

Le film a été tourné en 2019 et a été présenté en première mondiale au Festival international du film de la mer Rouge à Djeddah, en Arabie saoudite, en 2021.

Le film Salah Issaad, en 2020, a remporté un prix important au Festival international du film de Venise, représenté dans le film bénéficiant de services de marketing et de distribution dans le monde arabe.

« Soula » a participé au Festival international du film féminin de Beyrouth au Liban, et a été couronnée du prix du meilleur long métrage, et a également remporté le prix du Festival du film arabe de Malmö en Suède en mai dernier.

Le film, produit par Salah Issaad Film Production, est la première œuvre de fiction dans le parcours du réalisateur, et a déjà remporté 8 prix sur 14 après avoir participé au programme international « Final Cut » organisé par la Mostra de Venise.

Le Festival du film d’Amman verra la participation de 52 films de 29 pays, organisés par un groupe d’autorités jordaniennes, dont la Royal Film Commission, dans le but de « soutenir les cinéastes de Jordanie et de la région ».

Article précédentAlgérie: Élaboration d’une loi spéciale dans le prolongement de la lois de concorde civile
Article suivantAlgérie: Qui est le nouveau ministre des Finances Brahim Djamel Kassali ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici