L’Algérie est classée parmi les pays où le prix du carburant était le moins élevé en 2010, selon les résultats d’une enquête établie sur la base des prix officiels dans 96 pays et publiée sur un site Internet spécialisé mercredi. Selon cette enquête, effectuée par une maison de courtage française spécialisée dans la commercialisation de voitures, l’Algérie est classée troisième au niveau mondial parmi les pays « qui assurent un prix du carburant très bas », après l’Arabie Saoudite et le Venezuela, alors que l’Egypte est en quatrième position. Le prix de l’essence à la pompe en Algérie est à 0,22 euro/litre, alors que celui du diesel est vendu pour 0,13 euro, précise l’enquête, qui relève, par ailleurs, qu’en Arabie Saoudite, l’un des plus grands pays producteur de pétrole dans le monde, le  »sans plomb » est vendu à 0,12 euro et le diesel à 0,06 euro.

APS