Le capitaine de l’Equipe Nationale Algérienne, Mehdi Lacen, a présenté ses excuses aux algériens à la suite de la terrible défaite encaissée face au Togo. Une défaite qui a précipité l’élimination de l’Algérie. Les Verts sont donc la première équipe qui a été éliminée de cette CAN sud-africaine.  « Je demande pardon à nos supporters », a déclaré ainsi Mehdi Lacen à l’issue du match contre le Togo (0-2), disputé samedi soir au stade de Royal Bafokeng de Rustenburg.

« C’est dur, très dur même de concéder une défaite, synonyme d’élimination. Nous avons abordé le match avec l’intention de nous racheter après le revers concédé face à la Tunisie mais ça n’a pas été le cas. Je demande pardon à nos supporters. Lors du dernier match face à la Côte d’Ivoire, nous allons viser la victoire pour sortir avec les honneurs », a-t-il confié dans une déclaration recueillie à la fin de ce match malheureux. Un match qui s’est terminé sur une défaite regrettable à laquelle les joueurs algériens ne s’attendaient guère. Dominateurs, les Verts ont tout tenté pour remporter la victoire. Mais leur inefficacité offensive leur a coûté finalement très cher.

« Je pense que nous avons livré une belle partie, on méritait largement de gagner, mais on n’a pas été bons dans la surface de réparation », reconnaît également Sofiane Feghouli qui a déploré au passage les mauvaises décisions de l’arbitre de la rencontre. « Il y a aussi ce penalty encore non sifflé par l’arbitre au début de la deuxième mi-temps, c’est frustrant. C’est le manque de réussite ce soir. On est mécontents à l’instar du public à qui on lui demande pardon. Maintenant, nous devons tirer les leçons pour repartir du bon pied », a confié encore le joueur de FC Valence.

Cependant, le capitaine des Verts, Mehdi Lacen, demeure optimiste quant à l’avenir de la sélection nationale. « Je ne pense que cette sortie prématurée va provoquer une cassure, cette équipe a beaucoup d’avenir devant elle, et je pense qu’elle finira pas relever la tête lors des prochaines échéances », a-t-il souligné à ce propos. Feghouli abonde dans le même sens : « on a une équipe jeune, capable de redresser la barre dans l’avenir. Il nous reste le match face à la Côte d’Ivoire, on doit mouiller le maillot et essayer de gagner », assure-t-il.