Affaire Khashoggi : Washington accorde l' »immunité juridique » à Mohammed Ben Salmene

0
Advertisement

L’administration Biden a déclaré, jeudi, que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane bénéficiait de l’immunité juridique dans le cadre du procès pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en 2018 au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.

Cette décision constitue un revirement de position par rapport aux dénonciations de Joe Biden pendant sa campagne électorale. Critiqué depuis cette décision, le président américain a assuré que celle-ci n’a « rien à voir » avec les relations entre Washington et Riyad.

Après l’assassinat du chroniqueur du Washington Post, Jamal Khashoggi à l’intérieur du consulat  américain à Istanbul, le président Joe Biden avait promis de traiter la monarchie du Golfe en « paria », lorsqu’il était encore candidat. Mais en octobre, le président américain a annoncé vouloir « réévaluer » la relation de Washington avec l’Arabie saoudite.

AF/Agences

Article précédentInternet : la capacité de la bande passante portée à 7,8 térabits/seconde
Article suivantProduction de lait : le groupe qatari Baladna veut investir en Algérie