Appel à la guerre contre l’Algérie : une stratégie politique et diplomatique orchestrée par le Maroc

0
Appel à la guerre algerie Maroc

Algérie Maroc: L’ancien diplomate et ministre Abdelaziz Rahabi a alerté sur les conséquences graves d’un appel à la guerre contre l’Algérie émanant du chef du Parti marocain de la justice et du développement, Abdelilah Benkirane.

Dans un message publié sur son compte Facebook, Rahabi a souligné que cette déclaration hostile n’est pas un simple incident isolé d’un chef de parti déconnecté de la représentation populaire, mais plutôt le reflet d’un processus politique et diplomatique délibéré et coordonné.

L’ancien ministre a également pointé du doigt l’absence de réactions officielles de la classe politique marocaine à cet appel à la guerre, ce qui confirme sa nature coordonnée. Selon Rahabi, cet appel constitue un danger pour les relations entre les deux pays, notamment car il émane d’une personnalité politique nationale proche du palais royal, qui devrait se montrer modérée dans ses déclarations sur la politique étrangère.

Rahabi a souligné que le palais royal nourrit une campagne diplomatique et médiatique visant à présenter l’Algérie comme un pays hostile à l’Occident et à ses intérêts. Cette stratégie vise à diaboliser l’Algérie aux yeux de l’opinion publique marocaine et à rendre indirectement le pays responsable de la situation sociale et économique du Maroc.

Benkirane avait suscité de vives polémiques en parlant de l’Algérie, en révisant les versets de combats et de jihad, et en appelant les Marocains à recruter, incitant directement à la guerre contre l’Algérie.

En conclusion, l’appel à la guerre contre l’Algérie par Benkirane est source de préoccupation pour les relations diplomatiques entre les deux pays et pour la stabilité régionale. Il est important que les leaders politiques marocains adoptent une approche plus mesurée et responsable dans leurs déclarations sur la politique étrangère et les relations avec les autres pays.

Article précédentGazoduc Transsaharien entre l’Algérie et le Nigeria : L’Algérie s’engage à renforcer sa présence sur les marchés du gaz en Europe
Article suivantLa Ligue algérienne de défense des droits de l’homme dissoute sur décision de justice