Appel à l’utilisation des missiles « Jour du Jugement » pour effacer Gaza : La députée israélienne provoque l’inquiétude mondiale

0
Appel à l'utilisation des missiles "Jour du Jugement" pour effacer Gaza : La députée israélienne provoque l'inquiétude mondiale

Israel Gaza – Des appels choquants à l’utilisation des missiles « Jour du Jugement », considérés parmi les armes nucléaires les plus dangereuses au monde, pour effacer Gaza de la carte suscitent l’inquiétude au sein de la communauté internationale. Ces appels ont été lancés par une députée israélienne, Revital « Tali » Gotlieb, membre du parti Likoud et avocate de profession.

L’appel choquant d’une députée israélienne à une « vengeance violente »

Les messages de la députée israélienne ont été publiés en réaction à l’attaque surprise de la résistance palestinienne sur Israël. Elle a appelé à une « vengeance violente » et a insisté sur l’utilisation des missiles « Jour du Jugement ». Dans un tweet, elle a écrit : « Missile d’Arîhâ ! Missile d’Arîhâ ! Alerte stratégique. Arme du Jour du Jugement ! C’est mon avis. Que Dieu protège toute notre force. »

Dans un autre message, elle a exhorté Israël à « tout faire et utiliser des armes du Jour du Jugement sans crainte contre nos ennemis », appelant à « lancer des missiles puissants sans limites » et à « écraser Gaza et réduire-la en poussière. Sans pitié ! Sans pitié ! »

Les missiles « Jour du Jugement » : une arme nucléaire dangereuse

Le « missile Jour du Jugement » a été dévoilé en 2015 et est confirmé par des documents du ministère de la Défense américain. Selon le magazine « Popular Mechanics, » cette arme nucléaire est capable de détruire complètement les côtes de l’ennemi et d’anéantir toute forme de vie pour des générations.

Réactions et implications de cet appel troublant

L’appel de la députée israélienne a suscité des réactions préoccupées au sein de la communauté internationale. Nikolai Sokov, un éminent associé du Centre de Vienne pour le Désarmement et la Non-prolifération, a souligné que de tels discours sur les armes nucléaires sont devenus courants en raison des crises de sécurité actuelles et de l’escalade à Gaza. Il a noté que, pour Israël, de telles discussions ne sont peut-être pas dans son intérêt, car le pays ne reconnaît même pas qu’il possède des armes nucléaires.

Les appels à l’escalade à court terme sont inquiétants, d’une part en raison de la proximité de cibles potentielles, et d’autre part, car il est souvent exagéré d’estimer l’utilité militaire des armes nucléaires.

Cet appel choquant souligne l’urgence d’une médiation internationale pour prévenir toute escalade de la violence et promouvoir la recherche de solutions pacifiques pour les conflits au Moyen-Orient.

Article précédentArrestation de Belhassni Yaqoub en Algérie : Un coup majeur contre la criminalité internationale
Article suivantErdogan dénonce les actions contre Gaza comme un « massacre » et appelle à éviter les sanctions collectives