Après l’acquisition par Madar Holding de 34% de l’usine… Renault Algérie va-t-il reprendre du service ?

0
Renault Algérie
Advertisement

Le directeur général de Madar Holding , Charafeddine Amara, a révélé que le complexe avait racheté la participation de 34% de la Société nationale des véhicules industriels dans l’usine Renault Algérie.

Dans une déclaration, Charaf Eddine Amara a souligné que Madar est en train d’acheter la participation de 20% de la même société dans Zad F, en plus d’acheter une autre participation de 26% dans Soges.

Amara a expliqué que l’entrée de Madar dans l’industrie automobile est un ajout qualitatif spécial, notant qu’il entrera en tant que partenaire financier et non en tant que partenaire technologique.

Concernant les raisons pour lesquelles « Madar » a acquis la part de la Société nationale des véhicules industriels, Emara affirme que cette étape est intervenue après sa transformation dans le secteur militaire, et ainsi, « Madar » a acquis 34% de l’ usine Renault , alors qu’il restait 17% pour le Fonds national d’investissement, contre 49 % pour le partenaire Alien Renault.

Revenant à la société Zad F, il convient de noter qu’il s’agit d’une société spécialisée dans la production de boîtes de vitesses pour voitures.

Il est possible que ce partenariat remette l’usine Renault Algérie en production, d’autant plus qu’il s’agit d’un partenariat financier et non d’un partenariat technologique .

De son côté, Hayat Helal, chargée des relations au niveau de Renault Algérie, a indiqué que des négociations à ce sujet sont toujours en cours entre les deux parties, sans aucune annonce officielle.

Article précédenthydrocarbures: 4 raisons qui poussent les indices des prix du pétrole à augmenter
Article suivantArkab reçoit une délégation de la Compagnie générale libyenne d’électricité « Gecol »